Nos actualités

17 novembre 2023 • ACTUALITÉS

Le sommeil du tout-petit 

Le sommeil joue un rôle fondamental dans le développement et l’acquisition des apprentissages. En effet, il permet aux informations en cours et acquises d’être enregistrées dans le cerveau du jeune enfant : manipulations, découvertes sensorielles et motrices, expériences cognitives et langagières… Tour d’horizon de ses bénéfices, dès le plus jeune âge.

Comprendre le sommeil du tout-petit

Le sommeil de l’enfant est différent de celui de l’adulte, tant dans sa durée que dans les différentes phases qui le constituent. Il évolue et se modifie rapidement au fil des premiers mois.

A la naissance, le sommeil du bébé s’organise en deux phases, celle du sommeil dit agité durant laquelle l’enfant rêve et celle du sommeil dit calme. Cette alternance de cycles dure 45 minutes. Durant les phases de sommeil agité, le bébé dort mais son cerveau est en pleine activité. Il peut s’agiter, faire des mimiques faciales, bouger les yeux mais il est toutefois endormi. C’est pourquoi il est important de ne pas le prendre dans les bras pour ne pas interrompre, sans le vouloir, son cycle. Durant ses premières semaines de vie, son sommeil s’échelonne tout au long de la journée, laissant au fil des mois apparaitre un rythme cadencé par des phases de siestes et des moments d’éveil.

Vers 4 mois, le sommeil du bébé évolue avec l’apparition d’une phase de sommeil lent. L’enfant doit alors s’adapter à ce nouveau cycle. Certains qui dormaient bien jusqu’alors ont des nuits mouvementées. Cette phase d’allongement de la phase de sommeil coïncide aussi souvent avec l’apparition de premières percées dentaires qui font souffrir. Mais pas de panique ! Votre enfant finira toujours par trouver son rythme et s’adapter aux modifications physiques et psycho-affectives liées à son développement. Il faudra juste lui faire confiance et faire preuve de patience !

Prendre des précautions pour un sommeil serein

De nombreux outils pédagogiques sont à la disposition des parents pour leur expliquer en quoi le sommeil est bénéfique à son développement sur de nombreux aspects du quotidien, et notamment ceux conçus par le Cofrade dans le cadre de la campagne Bonne Nuit, Bon Jour.

L’aménagement des espaces de sommeil est un élément important. Pour que le bébé apprivoise le cycle de veille et de sommeil, il est préférable qu’il ne fasse pas sa sieste dans le noir complet pour bien distinguer les moments de sieste de la nuit.

Quelques recommandations sont également à suivre. Concernant la température idéale de la pièce, elle doit être maintenue entre 18 et 20 degrés. Le lit doit avoir un matelas ferme et adapté, et être sans tour de lit, couverture, oreiller ou jouet. Le bébé doit être couché sur le dos pour mieux respirer (sauf contre-indications médicales) et sa turbulette ou son surpyjama à sa taille.

Vous aimerez aussi…

Acquisition de la propreté du jeune enfant : on en parle à la Caserne de Reuilly !
Crèche Soutien à la parentalité
13 juin 2024

Acquisition de la propreté du jeune enfant : on en parle à la Caserne de Reuilly !

A l’approche de la fin de l’année à la crèche et de l’entrée à l’école maternelle, l’équipe de La Caserne de Reuilly a organisé un café des parents sur le…
Les Samedis en famille : découvrez la programmation estivale !
Atelier enfants-parents Activités
10 juin 2024

Les Samedis en famille : découvrez la programmation estivale !

Les Samedis en famille avec Crescendo proposent aux parents accompagnés de leur jeune enfant de nouvelles installations sensorielles et ludiques. Eveil musical, arts plastiques, contes, jeux de construction et même…

Accompagner le sommeil du jeune enfant

Le jeune enfant a besoin de stabilité et de repères pour se laisser aller. En effet, le sommeil implique de lâcher prise et de se séparer de ce qui l’entoure. Des rituels et un accompagnement en sont des facilitateurs.

  • Garder un rythme de vie et des horaires stables.
  • Eviter les moments d’excitation avant le coucher.
  • Proposer une tétine, une peluche, un bout de tissu. Le « doudou » rassure l’enfant et l’aide à se séparer (des personnes, des lieux).
  • Installer une veilleuse.
  • Installer des rituels : se déshabiller tout seul sous le regard du parent, prendre le temps de plier ses affaires, lire une histoire ou chercher un verre d’eau, faire un temps musical… Ces actions répétées permettent à l’enfant d’anticiper et de se « préparer » à la séparation. Elles le rassurent et offrent de jolis moments de partage. Attention cependant à ne pas faire durer ce temps indéfiniment !

En tout début de vie, le bébé peut dormir jusqu’à 20 heures par jour, sans avoir la notion du cycle de veille et de sommeil sur 24 heures. Il aura besoin de temps pour développer son propre rythme de sommeil et distinguer le jour de la nuit.

Durée moyenne de sommeil sur 24 heures en fonction de l’âge :

  • De 1 j à 1 mois : 20h
  • Entre 1 et 3 mois : 17h
  • Entre 3 et 5 mois : 15 à 16h
  • Entre 6 et 12 mois 14 à 15h avec une sieste le matin et l’après-midi
  • Entre 12 et 18 mois : 13h à 14h, le jeune enfant commence à ne faire plus qu’une seule sieste, en début d’après-midi
  • De 18 à 24 mois : 13h

Chez Crescendo, comment ça se passe ?

À son arrivée en collectivité, le bébé est en terre inconnue : les sons, les espaces, les odeurs, les personnes sont des nouveautés qu’il va devoir peu à peu apprivoiser.

Conscients de l’effort et de l’inconfort que cela représente pour les enfants accueillis, les professionnels de nos crèches s’interrogent régulièrement sur la meilleure manière de les accompagner à l’endormissement. Les échanges réguliers avec les parents permettent de s’ajuster en permanence aux besoins de l’enfant : connaissance de ses signes de fatigue, de ses rituels, de ses évolutions et de ses éventuelles difficultés rencontrées. Ces informations permettent de trouver l’accompagnement le plus satisfaisant possible pour l’enfant.

Certaines actions s’orientent vers un investissement en matériel : lampe ciel étoilé, lit bas qui offre à l’enfant une autonomie, hamac qui rassurent, poussette dont le va et vient rassure… Chez Crescendo, les professionnels font preuve d’une grande créativité et sont à l’affut de la solution la plus adaptée pour chaque enfant !

Le saviez-vous ?

Le sommeil s’apprend lentement. Il est parfois nécessaire d’aller chercher des solutions pratiques dans d’autres pays ou sur d’autres continents. Le co-dodo, le portage en écharpe mais également les siestes en extérieur sont parfois des alternatives appréciées !