Nos actualités

11 juillet 2024 • ACTUALITÉS

Pédagogie inspirante : la petite enfance made in Sweden

Nouveau projet mis en place dans le cadre des épicènes de Crescendo, les séjours immersifs dans des crèches européennes via les mobilités Erasmus +. L’occasion d’échanger sur les pratiques professionnelles et d’observer de nouvelles pédagogies. Retour d’expérience de Catherine Lefèvre, référente pédagogique de Crescendo.

Où avez-vous effectué votre séjour ?

En Suède, dans une structure située à Gävle, à l’embouchure de la rivière Dalälven qui se jette dans la mer Baltique. La Suède offre aux parents un très généreux congé à la naissance de leur enfant, réparti entre le père et la mère pour un total de 480 jours. Les enfants ne sont ainsi accueillis en « pre-school » qu’à partir de leur un an.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

En Suède, les recommandations pour le sommeil du jeune enfant sont de 12 heures d’affilée et non pas comme en France où elles sont fractionnées tout au long de la journée. Des recommandations peut-être liées à l’alternance jour/nuit particulière dans ces latitudes ? Sur les 38 enfants de la crèche, seulement 3 faisaient la sieste, tranquillement installés dans des poussettes sous un auvent à l’extérieur. Les professionnelles suivent ainsi les volontés des parents, à savoir que s’ils ne souhaitent pas que leur enfant fasse une sieste, il n’en fera pas. A ma grande surprise, dès la fin du déjeuner, enfants et équipe sont repartis faire des activités. Je n’ai remarqué aucun enfant fatigué ou grognon à mesure que la journée avançait. Cela amène à réfléchir, à envisager les choses différemment.

Qu’en avez-vous retiré par rapport à vos propres pratiques professionnelles ?

Du point de vue pédagogique, il y a un vrai respect de l’enfant. C’est un individu à part entière, qui a une pensée propre et un besoin d’explorer qui l’est tout autant. Les enfants bénéficient d’une réelle autonomie ce qui favorise leurs apprentissages. En France, l’évolution de la société entraine des pratiques très ancrées dans la sécurité de l’enfant. De ce fait, la collectivité le met « sous bulle », dans un environnement cadré, policé, protégé. En Suède, ce n’est absolument pas le cas et cette liberté d’initiative est encouragée tant en intérieur qu’en extérieur.

Une idée ramenée dans votre valise ?

Dans cette « pré-school », il n’y a de transmissions ni le matin et ni le soir entre l’équipe et les parents. Cependant, deux fois par an, un temps d’échange est organisé pour discuter de l’évolution de l’enfant, de l’avancée de ses apprentissages en lien avec le projet pédagogique partagé avec eux en début d’année. Selon moi, cela donne une autre image du travail au quotidien, centré justement sur la pédagogie. Le temps passé à remplir le cahier de transmission est alors libéré pour être aux côtés des enfants. C’est aussi une manière de redonner la main aux familles pour qu’elles demandent ce qu’elles veulent vraiment savoir.

 

Vous aimerez aussi…

Art et culture au cœur de la fête de fin d’année de la Caserne de Reuilly
Crèche Activités
17 juillet 2024

Art et culture au cœur de la fête de fin d’année de la Caserne de Reuilly

La fin de l’année à la crèche est souvent l’occasion d’organiser un temps convivial entre enfants, parents et équipe ! A la Caserne de Reuilly, l’art et la culture étaient au…
Atelier pâte à sel à la crèche La Souris Verte !
Crèche Activités
16 juillet 2024

Atelier pâte à sel à la crèche La Souris Verte !

Allier pédagogie et écologie, c’est possible grâce à des activités ludiques et simples à réaliser. Exemple tout trouvé avec l’atelier de pâte à sel de l’équipe de la Souris Verte.…